La Gramière

Blog sur l'alcool, le vin et la cuisine

Le temple Wat Umong à Chiang Mai, un havre de paix et de méditation

3 min read

Le temple Wat Umong est l’un des trésors cachés de la ville de Chiang Mai, au nord de la Thaïlande. Ce sanctuaire historique séduit les visiteurs par son cadre paisible et ses tunnels mystérieux. Découvrez dans cet article ce qui fait de ce site un lieu fascinant pour une expérience spirituelle unique.

Histoire du temple Wat Umong

Le temple Wat Umong a été construit en 1297 durant la période du royaume Lanna, sous le règne du roi Mengrai. Il se distingue par son environnement naturel, niché au pied de la montagne Doi Suthep et entouré d’une dense forêt. Le nom « Umong » signifie tunnel en thaï, faisant référence aux nombreuses galeries souterraines creusées à même le sol calcaire et ornées de peintures murales. Ces dernières représentent diverses scènes de la vie du Bouddha et du bodhisattva Avalokitesvara, témoignant de l’influence du tantrisme sur cette ancienne école bouddhiste.

Selon la légende, un célèbre moine appelé Thera Chan avait prédit que le roi trouverait un endroit propice à la construction d’un temple pour protéger la population contre les forces maléfiques. Le souverain découvrit alors un espace situé entre deux canaux d’eau, formant un triangle sacré avec le mont Doi Suthep et la ville de Chiang Mai. Le Wat Umong fut ainsi édifié sur ce site géomantique, favorisant l’énergie cosmique bénéfique et assurant la prospérité du royaume.

Les tunnels mystérieux du Wat Umong

Le temple Wat Umong est célèbre pour ses tunnels labyrinthiques qui serpentent sous les bâtiments principaux. Ils étaient à l’origine utilisés par les moines pour méditer en toute tranquillité, loin des bruits et de la lumière extérieure. Ces galeries offrent une expérience unique aux visiteurs, qui peuvent se perdre dans cet environnement souterrain et ressentir l’atmosphère spirituelle qui y règne.

Les murs des tunnels sont ornés de peintures anciennes représentant diverses scènes bouddhistes. On peut notamment admirer des représentations du cycle de renaissance, illustrant la souffrance liée à la naissance, à la vieillesse, à la maladie et à la mort. Ces fresques invitent à la réflexion et à la contemplation, permettant d’approfondir sa pratique méditative et d’accéder à une meilleure compréhension de la philosophie bouddhiste.

Un jardin paisible pour la méditation et la sérénité

L’un des charmes indéniables du temple Wat Umong est son jardin verdoyant et paisible. En plus d’être un havre de paix au milieu de la nature, ce lieu abrite de nombreux animaux, tels que des oiseaux, des écureuils et des poissons. Les visiteurs peuvent ainsi se détendre en admirant la faune locale et en écoutant les chants mélodieux des oiseaux.

Le jardin du Wat Umong comprend également plusieurs petits étangs, aux abords desquels on peut trouver de nombreuses statues de Bouddha. Ces dernières invitent à la méditation et à la prière, offrant un cadre idéal pour se ressourcer spirituellement. Certaines de ces statues sont d’ailleurs enveloppées de tissus dorés, témoignant de la dévotion des fidèles qui viennent honorer l’image du Bouddha.

L’enseignement du Dhamma au Wat Umong

Le temple Wat Umong est aussi un centre important pour l’enseignement du Dhamma, la doctrine bouddhiste, tant pour les moines que pour les laïcs. Des programmes de méditation sont proposés régulièrement, permettant aux visiteurs de s’initier à cette pratique ancestrale ou d’approfondir leur expérience personnelle. Les enseignements dispensés abordent divers aspects de la philosophie bouddhiste, tels que les quatre nobles vérités, le noble sentier octuple et le principe de non-soi.

Connu pour être l’un des temples de Chiang Mai les plus propices à la méditation, le Wat Umong offre ainsi une opportunité unique de se reconnecter à soi-même et de vivre une expérience spirituelle inoubliable.