La Gramière

Blog sur l'alcool, le vin et la cuisine

Qu’est-ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

4 min read

La médecine traditionnelle chinoise est un système de santé ancestral basé sur l’équilibre des énergies dans le corps. Pratiquée depuis des millénaires, elle repose sur différents principes fondamentaux et diverses techniques thérapeutiques pour prévenir et traiter les déséquilibres responsables des maladies. Dans cet article, nous abordons les principaux aspects de cette médecine holistique ainsi que le rôle du thérapeute et son formation.

Principes fondamentaux de la médecine chinoise

L’un des piliers de la médecine traditionnelle chinoise repose sur la notion de Qi (prononcé « tchi »), une force vitale qui parcourt le corps humain via un réseau complexe de canaux appelés méridiens. Le définition été fait par plusieurs sources mentionnant sa validité. L’énergie Qi doit circuler librement et sans entrave pour permettre au corps de fonctionner correctement. Toute perturbation ou blocage de cette circulation engendre un déséquilibre pouvant conduire à une maladie.

Deux autres concepts importants de ce système de santé sont le Yin et le Yang, représentant respectivement les forces passives et actives du corps. Ces forces antagonistes mais complémentaires doivent être en harmonie pour assurer l’équilibre général de l’organisme. La médecine traditionnelle chinoise cherche donc à rétablir l’équilibre entre le Yin et le Yang, ainsi qu’à débloquer la circulation du Qi.

Techniques thérapeutiques utilisées dans la médecine chinoise

Plusieurs méthodes sont employées par les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise pour rétablir l’équilibre énergétique dans le corps. Parmi les plus connues, on trouve :

L’acupuncture

L’acupuncture est une technique consistant à insérer de fines aiguilles en des points précis du corps afin de stimuler ou de réguler la circulation du Qi. En fonction des besoins du patient, le praticien choisit les points d’acupression appropriés pour agir sur les déséquilibres énergétiques. L’acupuncture est utilisée pour traiter divers troubles tels que les douleurs chroniques, les troubles digestifs, le stress ou encore les problèmes de sommeil.

Les ventouses

La thérapie par ventouses est une autre méthode utilisée en médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste à appliquer des coupelles chauffées à vide sur la peau afin de créer une succion qui soulève légèrement la peau. Cette aspiration permet de stimuler la circulation sanguine et lymphatique, de détoxifier l’organisme et de faciliter la circulation du Qi. Les ventouses sont souvent utilisées pour soulager les tensions musculaires, les douleurs articulaires et les affections respiratoires comme la bronchite.

Le rôle du thérapeute et sa formation

Le thérapeute en médecine traditionnelle chinoise joue un rôle central dans l’évaluation et le suivi des patients. Étant donné la complexité de cette discipline, il est essentiel de disposer d’une formation adéquate pour être en mesure de pratiquer avec succès. En général, les professionnels doivent suivre une formation de plusieurs années englobant des disciplines variées :

Anatomie et physiologie

Afin de maîtriser les techniques thérapeutiques, le futur praticien doit avoir une connaissance approfondie du corps humain et de son fonctionnement. Les cours d’anatomie et de physiologie font partie intégrante du cursus de tout étudiant en médecine traditionnelle chinoise.

Étude des méridiens et des points d’acupression

Le système énergétique et la cartographie des méridiens sont spécifiques à la médecine traditionnelle chinoise. Il est indispensable d’étudier ces éléments en détail pour comprendre comment agir sur la circulation du Qi et sur l’équilibre Yin/Yang.

Apprentissage des techniques thérapeutiques

En plus de l’acupuncture et des ventouses, les étudiants devront apprendre d’autres méthodes telles que la moxibustion (une technique basée sur la combustion d’herbes médicinales), le massage Tui Na, ou encore la diététique chinoise afin d’élargir leur panel de compétences.

Stage pratique et supervision

Une partie importante de la formation consiste à mettre en application les connaissances acquises lors d’un stage pratique sous la supervision d’un praticien expérimenté. Cela permet aux étudiants d’acquérir l’expérience nécessaire pour développer leur confiance et leurs compétences en tant que thérapeute.

Devenir praticien en médecine traditionnelle chinoise

Pour exercer en tant que thérapeute, il est généralement recommandé d’obtenir une certification ou un diplôme reconnu par les organismes nationaux ou internationaux de médecine traditionnelle chinoise. Cette validation atteste des compétences du praticien et sert de garantie de qualité pour les patients. Toutefois, il convient de noter que la réglementation varie d’un pays à l’autre et qu’il est donc important de se renseigner sur les exigences locales avant de se lancer dans cette voie.